L’ego surdimensionné qu’on retrouve chez l’Homme est le principal danger en Crossfit®

Mike a commencé le Crossfit® en 2017. Pendant quatre mois il a eu une belle progression, il a amélioré toutes ses compétences physique et pris goût à la pratique de notre sport préféré. Puis au bout du cinquième, l’épaule a lâché sur un snatch qu’on appelle aussi un arraché en haltérophilie. L’idée c’est de ne pas laisser l’ego prendre le dessus ! Voici toute l’histoire de Mike…

 

Le parcours de Mike depuis ses débuts jusqu’à l’hôpital

Une progression jusque-là jamais espérée

Mike a commencé le CrossFit® avec l’idée de perdre du poids pour l’été et d’être plus fit sur la plage, c’était en mars 2017. Il a donc débuté comme tout le monde avec des courbatures sur des muscles dont il ignorait tout simplement l’existence, puis au bout de quelques semaines il a commencé à prendre vraiment goût à la pratique de ce sport.

Suite à ça, il a commencé à augmenter le nombre d’entraînements par semaine, amélioré son alimentation… Sa progression était normale. Mais à ses yeux c’était fulgurant : il perdait du poids, gagnait en force et adorait venir retrouver ses nouveaux potes à la salle. On pourrait presque parler d’un début d’addiction !

Le nombre de répétitions augmentait à chaque séance, Mike était de moins en moins essoufflé, de plus en plus performant. Les muscles étaient plus congestionnés et il ressentait d’avantage de puissance et de vitesse à l’exécution des mouvements. Il pouvait courir plus longtemps et plus vite, sauter plus haut…

Ses séances étaient devenues les meilleures moments de sa semaine. Le sport lui plaisait tellement qu’il finit par s’inscrire à une compétition prévue en septembre.

 

Une blessure qui s’explique très simplement

La compétition approchant, Mike décida de faire un entraînement basé sur le snatch. il s’échauffa correctement puis commença à monter en charge progressivement.

L’objectif de cet entraînement était de faire une répétition avec le poids maximum qu’il était en mesure de soulever : ce qu’on appelle 1RM pour « une répétition max ».

Après chaque tentative, Mike ajoutait 10 kilos supplémentaires à la barre jusqu’à atteindre les 60 kilos.

La barre devenait lourde et il sentait ses muscles complètement crispés. Il ajoutait 2 répétitions supplémentaires et atteignait le poids de 70 kilos. Cette dernière barre était passée avec beaucoup de difficulté et il aurait du s’arrêter là…

Mais son ego en décida autrement : il tentait une dernière répétition à 72 kilos.

Et cette dernière répétition à 2 kilos supplémentaires eut raison de son épaule gauche.

 

 

Déchirure des tendons de la coiffe des rotateurs

Voilà le diagnostique effectué par la médecine du sport ! Ça implique une

intervention chirurgicale, plusieurs mois de rééducation, et une épaule dont les fonctions resteront limitées par rapport à ce qu’elles étaient auparavant.

Mais surtout Mike n’a pas pu s’entraîner à nouveau avant l’année 2019. Et son « summer body » s’est rapidement transformé en brioche !

 

 

Comment éviter la blessure en Crossfit® ?

Faire du renforcement musculaire

Évidemment si vos muscles sont en mesure d’absorber les chocs, les frictions et les charges lourdes, ça profitera à vos tendons, et vos articulations.

Le fait d’intégrer des séances de musculation et de renforcement musculaire est une super idée.

Pourquoi pas demander une programmation à votre coach ?

 

Mettre l’ego de côté

En CrossFit® comme dans beaucoup de pratiques sportives, votre égo peut être la source de nombreux désagréments.

Mais la différence c’est que notre sport est physiquement plus exigeant que la plupart des autres sports. La conséquence directe, ce sont des blessures plus importantes et qui arrivent plus facilement.

Vous devez savoir écouter votre corps, en connaître ses limites, et ne pas les dépasser.

Ce nouveau record peut attendre deux ou trois semaines supplémentaires, surtout si ça peut vous éviter une année de convalescence n’est-ce pas ?

 

 Écouter le coach

Votre coach vous connaît mieux que vous ne le pensez ! C’est la personne la mieux placée pour vous proposer un entraînement adapté à votre profil sportif.

Si durant une séance, vous avez décidé de passer un nouveau cap, d’atteindre un nouveau record, parlez-en avec lui, il peut vous accompagner et vous conseiller durant la séance. Il corrigera vos mouvements, votre technique, vos faiblesses, et vous évitera la blessure en vous conseillant d’arrêter alors que votre ego vous supplie de continuer.

Un mouvement aussi exigeant que le snatch ne doit pas être pris à la légère. En effet, la charge est importante et le mouvement très technique. ça fait beaucoup de facteurs de risque réunis.

Si Mike avait sollicité un coach durant sa séance, il y a de fortes chances que la suite des évènements ait été plus heureuse pour lui.

 

Crossfit Metz est à ta dispo si tu as des question et si tu veux venir faire un essai chez nous.

Sinon n’hésite pas à nous suivre sur Facebook et Instagram ! On te donne plein d’infos sur la box, le Crossfit® et plein d’autres choses !

Et si tu veux allez encore plus loin inscris-toi ici, tu feras partie de nos lecteurs privilégiés à qui on envoie tous nos bons plans, des astuces santé et des coup de pouces pour vous améliorer !